17 avril 2013

[Comme au Cinema #1] Argo & The Secret

Dernièrement, j’aimerais vous parler de tant de films que j’ai pu voir et la liste ne fait qu’augmenter au fil des jours, ce qui ne m’aide pas beaucoup. Du coup, j’ai pensé à instaurer une nouvelle « rubrique » sur le blog. Une rubrique qui s’appellerait « Comme au Cinéma« , dédiée à tous ces films que j’ai vu en dehors des salles obscures et dont j’aimerais discuter avec vous. Voici donc la première, consacrée aux films Argo et The Secret. Sans spoil, promis!

ARGO

Si vous avez suivi un tant soit peu l’actualité cinématographique, vous n’êtes pas sans savoir qu’Argo, réalisé par Ben Affleck, a reçu la statuette du « Meilleur Film » lors de la dernière cérémonie des Oscars. Au départ, je n’étais pas trop tentée par le film à cause de sa thématique, mais j’estimais qu’il fallait que je le vois tout de même, contrairement à Zero Dark Thirty pour lequel je passe mon tour.

En fait, le film, tiré d’une histoire vraie, se passe durant la Révolution iranienne en novembre 1979, lorsque des militants extrémistes envahissent les quartiers de l’Ambassade américaine à Téhéran. De nombreuses personnes sont prises en otage, mais au milieu de tout ce chaos, 6 américains parviennent à s’enfuir pour se réfugier à l’Ambassade canadienne. Mais ce n’est qu’une question de temps avant que les autorités locales se rendent compte du subterfuge. A l’autre bout du monde, à la CIA, un plan plus que risqué est donc mis en place afin de les faire sortir du pays : réaliser un faux film de science-fiction sur le territoire iranien, pour y récupérer les réfugiés. Autant le dire d’entrée, ça sent plus le plan suicide que le plan de sauvetage.

Je ne suis pas spécialement friande des films tirés de la vie réelle, non pas que ça ne me plaise pas, mais parfois, on sait que ça se finit mal… et je n’aime pas quand un film se finit mal. Même si ça ne lui enlève rien au niveau de la qualité. C’était donc avec un peu d’appréhension que j’ai regardé Argo, car je ne savais pas du tout si c’était une histoire qui se finissait mal ou pas. Et bien entendu, je ne vous le dirais pas, si comme moi vous ignoriez tout de cet événement historique. Quoi qu’il en soit, j’ai beaucoup aimé ce film. Ca faisait longtemps que je n’avais pas vu Ben Affleck dans un rôle intéressant et dans une histoire prenante dans ce genre, car le rythme du film, même s’il peut sembler un peu lent par moment, reste bien soutenu. On vit la peur et l’oppression de ces réfugiés américains recherchés par tout un état.

Sans forcement entrer dans un débat pro-américain et leur « nombrilisme » parfois exacerbé, c’est un film que je vous conseille vivement, il mérite d’être vu et d’être connu. Après, est-ce que ça méritait un Oscar, ce n’est pas à moi d’en juger, mais j’ai passé un bon moment devant ce film, j’ai admiré la très bonne reconstruction historique semblables aux différentes photos et vidéos de l’époque durant cette période. Et surtout, la fin qui vous fait palpiter le coeur plus que jamais.

8/10

Dans le même style : Munich (2005)

————————————————-

THE SECRET

Dans un tout autre style, je souhaitais vous parler du film The Secret, où la belle Jessica Biel nous embarque dans un thriller noir et déconcertant, où les légendes urbaines deviennent des cauchemars, sans tomber dans le « Horror » !

On se retrouve dans une petite ville minière des USA, perdue entre les forêts où la misère hurle à tous les coins. Mais un mal plus grand que la crise économique sévit à Cold Rock.De nombreux enfants disparaissent sans laisser de traces et ne sont jamais retrouvés. On chuchote que c’est le Tall man qui les enlève. Chacun espère alors que son propre enfant ne sera pas le suivant. C’est alors que le malheur frappe Julia, jeune médecin de Cold Rock, lorsque son fils David se fait enlever sous ses yeux. Commence alors une course poursuite épuisante et effrénée  pour le récupérer avant qu’il ne soit trop tard.
C’est un peu difficile de vous donner mon avis sur ce film, sans en dévoiler la trame, cependant,je peux vous dire que j’ai été assez surprise et pas de manière négative. J’ai beaucoup aimé la façon dont ça été tourné, l’ambiance, les différents plans et le fait qu’à chaque minute la situation se retourne, si bien qu’on ne sait jamais vraiment ce qu’il va être des nos personnages, jusqu’à aboutir à un final Très déconcertant mais intéressant. Je pensais toutefois avoir à faire avec un film d’épouvante, et ce n’a pas été le cas, ce qui n’est vraiment pas plus mal. Typiquement, pour les non-amateurs des films d’horreur, vous pouvez le voir tranquillement. Toutefois, ça reste assez prenant. J’avais l’impression de me retrouver dans une sorte de jeu où il faut collecter assez d’indices pour comprendre la situation. Et même si le discours tenu ou la morale de l’histoire m’ont perturbé, j’ai trouvé ça assez intéressant de ne pas savoir situer ce qui est bon ou mauvais à faire dans certaines situations.
7/10
Dans le même style : Insomnia (2002), Winter’s Bone (2010)
.
.
N’hésitez pas à commenter ci-dessous si vous souhaitez discuter de ces films avec moi 😀

Laisser un commentaire