21 avril 2016

HETIC, l’école des métiers de l’internet présente ses projets

Certains le savent, je travaille dans le milieu du web et du design. Je suis justement venue en France pour poursuivre mes études dans ce domaine. Mais à l’époque, je ne connaissais pas l’école HETIC. Je ne l’ai découverte que depuis quelques temps, notamment grâce à des collègues qui en venaient. Puis à travers des workshop et autres événements liés aux projets des étudiants. Lors du dernier auquel j’ai participé, j’ai d’ailleurs pu jouer au jeu Just Square (un projet d’étude), un FPS sur navigateur web, qui ne demande que très peu de ressources. C’est à dire, une simple connexion internet !

Capture d’écran 2016-04-21 à 18.27.55

Mais d’abord, parlons un peu de cette école, qui propose un grand nombre de cursus liés au multimédia, à la 3D, au jeu vidéo et même au webmarketing. Fondée en 2001 et basée à Montreuil, elle est à ce jour une des références des écoles web qui délivrent des certifications reconnues par l’État. Le côté pluridisciplinaire de ses formations est d’ailleurs son mot d’ordre (5 formations dont 3 bachelors, jusqu’à BAC+5). De ce que j’ai pu en voir jusqu’à présent, les projets sont également très intéressants et une grande liberté d’action est laissée aux étudiants dans ce qu’ils veulent entreprendre. Je ne vais pas vous refaire l’histoire de l’école, ne vous inquiétez pas. Tout ce qu’il y a à savoir se trouver sur le site de HETIC 😉

IMG_20160315_194230

Pour en revenir à Just Square, le jeu que j’ai essayé, lors du workshop et réalisé par Victor Mallet, est issu également d’un projet étudiant. Son but : prouver qu’il n’y a pas besoin de machines sur-puissantes pour faire tourner un FPS 3D et multijoueur. Le tout en quelques semaines de développement. L’option des jeux en ligne s’est donc avéré être la plus simple et rapide à réaliser. Certes, au visuel, on reste légèrement sur notre faim puisque la mappe ressemble essentiellement à une grande pièce blanche. Très clairement le but n’était pas d’en mettre plein la vue graphiquement, mais bien fonctionnellement parlant. Et pour le coup, il faut dire que ça marchait plutôt très bien. C’était fluide et rigolo de jouer en multi de cette manière. Petit point positif aussi, le code source du jeu est libre et son créateur incite fortement les autres développeurs à mettre leur patte à l’ouvrage également dans un but d’améliorer le projet.

Hier après-midi, il y a eu un autre workshop consacré cette fois à la modélisation 3D. Réalisé dans les locaux d’HETIC, les chanceux qui ont pu s’y rendre ont pu modéliser un R2D2, tout droit issu de Star Wars. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que les étudiants d’HETIC s’attaquent à cette saga. J’avais déjà pu voir une modélisation 3D d’un Faucon Millenium, plutôt badass !

En tout cas, c’est toujours très chouette de découvrir ce genre de projet, conçus par des étudiants passionnés. Qui plus est, l’école les accompagne vraiment dans les différentes étapes, comme une sorte de mécène sans s’attribuer ou s’approprier les projets. Et pour ça, chapeau !

IMG_20160315_195149

Laisser un commentaire