16 octobre 2014

Le labyrinthe – The Maze Runner

Il y a quelques semaines, j’ai été invité à l’avant-première du film Le Labyrinthe (The Maze Runner, en VO), où l’on retrouve notamment certains acteurs bien connus du petit écran, comme Dylan O’Brien (Teen Wolf), Kaya Scodelario (Skins) et Thomas Brodie-Sangster (Game of Thrones), pour leurs rôles de teenagers. Sorti officiellement hier en salle, je voulais donc attendre ce moment pour vous en parler.

 

Niveau histoire, ça donne quoi ?

 « Quand Thomas reprend connaissance, il est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant dont le plan est modifié chaque nuit. Il n’a plus aucun souvenir du monde extérieur, à part d’étranges rêves à propos d’une mystérieuse organisation appelée W.C.K.D. En reliant certains fragments de son passé, avec des indices qu’il découvre au sein du labyrinthe, il espère trouver un moyen de s’en échapper.« 
Et je pense qu’il est totalement inutile d’en dire plus, d’un côté pour ne pas vous gâcher une éventuelle surprise, et d’un autre côté, car il n’y a pas grand chose à dire de plus en fait. Je vais vous expliquer pourquoi.

tumblr_static_en4nfs7cbe0oss0ogg8kwo8co

 

D’après le « best-seller »…

De base, je ne savais pas du tout qu’il s’agissait d’une adaptation du livre éponyme de l’auteur James Dashner. De toute manière, ne connaissant ni l’auteur ni le livre, ce n’était pas plus mal. Par contre, ce détail ainsi que le fait qu’il s’agisse d’une histoire sur 4 tomes, m’aurait sûrement aidé à déduire que Le Labyrinthe n’est pas un film qui tient en 1h53, avec un début et une fin, mais bien un prélude à quelque chose de plus long. Ce n’est pas rien. Si je l’avais su avant, je me serais sans doute sentie moins frustrée lorsque le générique de fin a pointé son nez. C’est pourquoi, il me semble nécessaire de vous prévenir car en sortant de la salle, vous n’en saurez pas beaucoup plus qu’au début du film, à peu de choses près.

 

Quête d’identité pour adolescents

Je crois que le casting représente bien la tranche d’âge ciblée, ce que je trouve peut-être un peu dommage, car certains acteurs mériteraient de passer le cap. Mais on ne va pas pinailler, le film fonctionne plutôt bien. Dans un style proche de Divergente ou mieux, Hunger GameLe Labyrinthe se pose comme un quête initiatique pour jeunes héros à la recherche de leur identité tout en essayant de survivre à l’environnement hostile qui les entoure. Même en ayant raté les 5 premières minutes du film (et ne sachant donc pas si j’ai réellement raté des informations essentielles, mais je ne pense pas), il est aisé de se plonger dans l’univers qui nous est montré. Je salue d’ailleurs quelques effets spéciaux très bien exécutés et plusieurs scènes d’actions qui mettent un peu d’ambiance. Ambiance que je pensais plus oppressante que ça finalement, vu ce que promettait la bande-annonce. Certes, il y a une certaine tension mais on est bien loin du « OMG mais que va-t-il leur arriver!?!  Cay trop de pression!!! », selon moi.

 

Alors, il faut le voir ou pas ?

Pour ma part, je ne l’ai pas trouvé mauvais. J’aime beaucoup Dylan O’Brien, c’était donc cool de le voir dans un autre rôle que celui de notre Stiles adoré (et bien badass dans la S3 de TW). J’ai passé un bon moment malgré certaines longueurs et un sentiment de frustration à la fin du film (souvenez-vous, je ne savais pas qu’ils avaient prévu de faire plusieurs volets). Un peu trop teenager à mon goût et certainement pas le film phare de l’automne, mais facile à regarder et vraiment pas prise de tête. Je valide donc avec un petit 6/10.

 

Commentaires sur Le labyrinthe – The Maze Runner

  1. Je pense faire l’impasse. A voir quand ça passera sur Canal. Ou pk pas Netflix 😉

  2. Je l’ai vu mais pas lu. De mon point et étant bon public, je l’ai trouvé divertissant et j’ai passé un bon moment, la preuve comme toi une fois la fin arrivée, j’étais frustrée.
    Parce contre pour la personne qui m’accompagnait et qui l’avait lu, il a été assez déçu. Selon lui y a pas mal d’éléments qui sont passés sous silence, mais il accorde que si on oublie que c’est l’adaptation d’un roman, le film est bien mené.

  3. Vu, pas mal, ça se laisse regarder sans trop de prétention. J’ai bien aimé. L’intrigue est pas mal et on a envie de savoir de quoi il retourne donc j’attends la suite, non pas avec impatience, mais avec curiosité 🙂
    Nous sommes dans une ère de teenage movies avec celui-là, Hunger games, Divergente ou encore La Stratégie Enders.
    Celui-là a pour perso principal un adolescent garçon ce qui rétablit l’équilibre 🙂
    Moi j’apprécie davantage Hunger Games et Divergente, tandis que mon copain préfère les deux autres, comme de parazar 😀

Laisser un commentaire