20 février 2015

Test de NihilUmbra sur PSVita

La semaine passée, j’ai joué à un petit jeu sur PSVita qui m’a bien plu : Nihilumbra. Le jeu n’est pas tout nouveau, en effet, il était déjà sorti sur mobile en 2012, mais cette année il a été ré-édité sur console. J’ai voulu voir ce que ça donnait, et je n’ai pas été déçue.

Nihilumbra-2013-09-29-23-10-55-08

 

Le jeu

Développé par le studio BeautiFun Games, Nihilumbra est un jeu de type plateforme/puzzle en 2D. Disponible sur PC, iOS, Wii U et maintenant sur PSVita, il met en scène un petit personnage du nom de Born, né du Vide intersidéral. Ne se sentant pas à sa place, il décide de fuir et d’explorer les différents mondes qui l’entourent. A travers son périple, Born va rencontrer diverses créatures plus ou moins hostiles, envoyées à sa poursuite par le Vide. Parce que Personne ne peut lui échapper ! Mais heureusement, tout le long de l’aventure, on aura la possibilité d’acquérir des pouvoirs pour se défendre ou pour arpenter sans risques, ces univers.

Doux et poétique, Nihilumbra ressemble à une quête d’identité et raconte une prise de conscience sur le monde, plutôt intéressante, à travers un système de jeu simple mais efficace. En effet, les graphismes sont jolis et le gameplay est plutôt fluide, mais le tout aurait pu être un peu plus travaillé pour une console comme la PSVita. Toutefois, le jeu reste prenant, certains puzzles deviennent rapidement des casse-tête et on se prend rapidement au jeu pour découvrir tous les pouvoirs qui nous sont réservés.

L’ambiance est assez mystérieuse au début. Comme le personnage, on ne sait pas grand chose de ce qui nous entoure et la narration contribue à nous guider dans cette aventure. Pour le petit plus, vous pouvez d’ailleurs retrouver les musiques du jeu sur ce lien.

438703699

 

Le gameplay

Comme je le disais plus haut, il s’agit d’un jeu en 2D, en side-scrolling. Au début, on ne peut pas faire grand chose de plus qu’avancer et sauter, mais au fur et à mesure de nos découvertes à travers les mondes, les pouvoirs nous permettent d’utiliser la glace pour aller plus vite, le feu pour tuer des ennemis ou bien encore l’électricité pour activer des machines.

J’ai apprécié l’intégration des fonctions tactiles sur le jeu. Le contraire aurait été étonnant, compte tenu qu’il s’agit d’un jeu mobile à la base, mais j’ai néanmoins trouvé ça plutôt chouette. Certaines étapes du jeu m’ont donné un peu de fil à retordre également mais heureusement Nihilumbra est parsemé de checkpoint de sauvegarde dans les 5 mondes à explorer. Surtout avant des passages un peu plus compliqué, ce qui n’est pas plus mal et évite de devoir refaire le niveau depuis le début.

Côté longévité, le jeu se termine en 3- 4 heures. Cependant, à la fin du jeu, il est possible de débloquer le mode Vide qui permet de refaire tous les niveaux avec les pouvoirs déjà activés et avec des difficultés en plus.

Pas de platine pour ce jeu, mais un 100% (12 trophées au total) faisable si vous décidez de finir le mode Vide.

Nihilumbra-2013-11-04-13-08-40-59

 

En résumé

Nihilumbra a été une bonne surprise ! Son format m’a permis d’y jouer dans le train et les transports facilement grâce à ses points de sauvegarde fréquents. J’ai bien apprécié l’ambiance et l’histoire en général, même si certaines répétitions finissaient par me lasser par moments.

Il est actuellement à 8,99€ sur le store Playstation, ce qui n’est pas excessif pour un petit jeu amusant et attractif comme Nihilumbra. Je vous invite donc à le découvrir à votre tour et j’espère que vous me dire ce que vous en avez pensé.

MaNote-12

Laisser un commentaire