slider-king-arthur-2017-movie

19 mai 2017

5 bonnes raisons d’aller voir King Arthur

Les personnes qui me connaissent savent que j’attendais le film King Arthur, à peu près depuis la toute première fois où il a été envisagé. Je suis une grande passionnée des légendes arthuriennes, l’intérêt était donc plutôt évident. Si en plus, on y ajoute mon crush ultime en matière d’acteur, Charlie Hunnam en l’occurence, mes compteurs de hype explosent littéralement. Ainsi, je suis heureuse d’avoir pu voir le film en avant-première. J’avais tout de même quelques appréhensions quant à la trame et à l’histoire, mais au bout du compte, j’ai beaucoup aimé. Voici donc mes cinq bonnes raisons d’aller au cinéma, pour voir Le Roi Arthur : la légende d’Excalibur (King Arthur en Vo).

 

1. La beauté des plans

Cette nouvelle adaptation est signée Guy Ritchie (à qui l’on doit les films Sherlock Holmes notamment). Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on sent bien sa patte, tant dans la narration que dans les plans. King Arthur est vraiment très beau visuellement. Qu’il s’agisse de la photographie ou des plans. Des scènes de combat épiques et des flashback brumeux. Tout est très esthétique, avec un style contrasté dans ses tons qui lui donne une vraie identité. Un peu comme le film 300 à l’époque. D’ailleurs, le film s’inspire allègrement de tout ce folklore fantasy/action qui a déjà fait ses preuves par le passé. Un peu de Seigneur des Anneaux, un peu Vikings, un peu de 300 et de Game of Thrones. Le mélange prend bien et sert parfaitement l’histoire.

354349.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

 

2. La bande son renversante

D’entrée de jeu, le film nous balance la sauce. Aussi brutalement que la bataille qui l’introduit. Un uppercut si puissant, qu’il marque l’âme. Des musiques aux accents nordiques, des chants presque chamaniques, des sons aussi organiques que ce qui se passe à l’écran. King Arthur possède une bande originale très vivante et en parfaite harmonie avec ce qu’il propose : de l’épique, de la magie, de la force brut et du mysticisme. C’est simple, je l’écoute en boucle depuis des jours, et c’est en passe de devenir un de mes OST favoris. Pourtant, je ne connaissais pas du tout le travail de Daniel Pemberton, que je suivrais désormais de près.

 

3. La magie au service de l’oeuvre

S’il y a bien une chose qui revient sans cesse dans l’univers des légendes arthuriennes, c’est la part de magie qui entoure l’histoire. Personnellement, j’aime beaucoup ça. Ca me fascine. Mais je comprends parfaitement que certaines oeuvres cherchent à minimiser cet aspect. Après tout quand on parle de « légende », on fait appel au mythe et au mystère. Et c’est parfois difficile à retransmettre dans un film. Je ne dis pas que son utilisation dans King Arthur est parfaite, mais elle a le mérite d’être bien utilisée… ou du moins, de façon très esthétique.

341794.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

 

4. La belle gueule de Charlie Hunnam

Bon, j’avoue que ce n’est pas très objectif, mais après tout je n’ai jamais dit que mon avis allait l’être. Charlie Hunnam est parfait dans son rôle d’Arthur. Un roi en devenir, aux antipodes de ce que les récits ont déjà pu nous montrer. Rebelle, brut et bagarreur, il a ce visage de beau gosse impertinent et des yeux dans lesquels on se perdrait volontiers. Ceux qui suivent la série Vikings ne manqueront pas de lui trouver quelques points communs à Ragnar. Tant dans son leadership inné que dans son attitude à contre-pieds de la société.

56f7255f_arthur-poster-1200

 

5. Une légende qu’on aime

Aimer les légendes arthuriennes implique de ne pas être à cheval avec l’histoire que vous verrez à l’écran ou que vous lirez. C’est l’avantage et l’inconvénient des légendes : chacun les interprète à sa manière. Ainsi, bien que le scénario de King Arthur prenne beaucoup de liberté par rapport à la légende « d’origine », le tout tient plutôt bien la route. On a du Camelot, du Merlin et même du Mordred… Peut-être pas de la manière la plus logique qui soit, mais ça passe. C’est aussi ça, la force de se ré-approprier un mythe. Les puristes s’arracheront les cheveux, personnellement j’ai réussir à mettre de l’eau dans mon graal.

Commentaires sur 5 bonnes raisons d’aller voir King Arthur

  1. En voyant ton tweet passer, je me suis dit « bon, l’image qui illustre le tout est déjà un argument en soi »… Et je vois que c’est ton point numéro 4 ^^
    C’est le genre de film qui pourrait totalement me plaire. Un casting attirant, une époque que j’apprécie beaucoup avec d’après ce que tu dis, une jolie photographie. Merci pour cet article en tout cas et à bientôt ici ou sur Twitter 😉

    • J’espère qu’il te plaira en tout cas ^^ Je serais curieuse d’avoir ton retour (même s’il est négatif) 😀

Laisser un commentaire