13 novembre 2013

[Comme au Cinema #3] Kick-Ass 2 & L’Odyssée de Pi

On est mercredi, c’est donc le grand retour du 3ème volet de « Comme au Cinéma » ! Et les films qui seront à l’honneur aujourd’hui, après concertation sur la page facebook du blog, sont L’Odyssée de Pi et Kick-Ass 2, désormais disponibles en DVD. Comme d’habitude, critique sans spoil.

 

KICK-ASS 2

kick-ass-2

Lors de sa sortie, il m’a parut évident de voir si grand écran, la fameuse suite des aventures cinématographiques du faux super-héros qu’on aime tant, mêlant toujours aussi bien humour et action. D’ailleurs, Kick-Ass 2 annonce la sauce. Même si on a changé de réalisateur, la recette reste identique, et se corse peut-être même plus. Plus de violence, plus de vulgarité et plus d’humour. Si vous avez aimé le premier, il n’y a pas de raisons que vous n’appréciiez pas celui-ci.

Dans ce deuxième volet, Kick-Ass (et la jolie Hit Girl) est de retour et doit faire face aux conséquences de ses actes. En effet, sa « bravoure » est devenue un véritable effet de mode, et pour lutter contre l’injustice environnante, tout le monde s’improvise Super Héros. Une nouvelle vague de Vengeurs masqués et sans pouvoirs, Justice Forever, voit le jour afin de patrouiller dans la ville et dérouiller du vilain. Cependant, le Côté Obscur, sous la coupe Red Mist qui souhaite plus que tout venger la mort de son père, ne tarde pas à répliquer. Et tous les moyens sont bons pour avoir la peau de Kick-Ass…

Les fans du comics de Mark Millar risquent de tordre le nez, mais pour ma part, sans avoir lu sur papier les aventures de Kick-Ass, je dois dire que le film m’a assez plu. Sans entrer dans les détails scénaristiques, car ce n’est pas pour son scénario que le film brille (l’idée étant désormais connue), c’est un bon film d’action et la tension y est palpable. Plus réaliste et cru que le premier, âmes sensibles s’abstenir, la violence étant très présente à l’image. Et pour le coup, ça n’y va pas de main morte. Pourtant quand on y songe, je crois que j’ai déjà vu bien pire, mais peut-être que c’est le contexte mi-réaliste et mi-absurde de l’histoire, qui provoque un certain sentiment de malaise. En tout cas, si vous trouviez Kick-Ass premier du nom, Trash, son successeur l’est davantage. Du côté de Hit Girl, son personnage prend de l’ampleur, et ce n’est pas pour déplaire. On en viendrait presque à demander un film sur elle, exclusivement.

7/10

Dans le même style : Hancock (2008), Kill Bill: Volume 1 (2003).

————————————————-

L’ODYSSEE DE PI

life of pi-odyssee de pi

Dès la première fois où j’ai vu la bande-annonce de l’Odyssée de Pi, j’ai su que j’aimerais le film. Haut en couleurs, des images à couper le souffle, des scènes de naufrage épatantes et une histoire émouvante, du Ang Lee (Tigre & Dragon, Brokeback Mountain). Il n’en fallait pas beaucoup plus pour me séduire.

Ayant vécu toute son enfance en Inde, dans le zoo familial, Pi Patel n’en demeure pas moins nourrit d’une très grande curiosité. Lorsque sa famille décide d’aller s’installer au Canada, c’est un nouveau monde qui s’offre à lui, mais il ignore encore ce que le Destin lui réserve. En effet, le cargo sur lequel ils se sont embarqué se retrouve pris dans une tempête et le naufrage aussi spectaculaire que dévastateur est inévitable. Seul survivant de cette tragédie, il est porté au grès des vagues dans un canot de sauvetage. Mais il n’est pas si seul que ça finalement. Un féroce tigre du Bengale, surnommé Richard Parker est de la partie… Ainsi commence alors son périple de 227 jours en pleine mer.

L’Odyssée de Pi est réellement un petit bijou de film. Enfin pas si petit puisqu’il dure 2h. La mise en scène nous plonge au coeur d’une histoire émouvante et extraordinaire où le réel se mêle au fantastique. Un périple qu’on a l’impression de vivre en même temps que le héros, pour en ressortir grandis par cette expérience visuelle immersive. Les effets spéciaux sont détonants et offre une certaine magie au film. C’est en quelque sorte une quête initiatique emplie de foi et de courage qui se déroule sous nos yeux. A la fois dramatique et joyeuse, touchante et merveilleuse, cette Odyssée promet de belles sensations. Et puis si vous avez une télévision 3D, profitez-en pour le regarder avec vos lunettes. Je n’ai plus qu’un seul mot à ajouter : Parfait!

9/10

Dans le même style : Mr Nobody (2009), Seul au monde (2001).

 

Si vous les avez vu, n’hésitez pas à réagir ci-dessous ! 😀

Commentaires sur [Comme au Cinema #3] Kick-Ass 2 & L’Odyssée de Pi

  1. Merci pour Kick Ass 2 !
    J’avais franchement peur vu le retournement de Jim Carrey pendant la promotion du film. J’ai bien aimé le premier, donc comme tu dis, pas de raison de ne pas aimer le second. Merci ^_^/

    Quant à L’Odyssée de Pi, je suis plus mitigée.
    Certes le film est sûrement fabuleux, seulement je ne sais pas si tu as entendu les rumeurs qu’il y a eu autour du tigre, soi-disant qu’il fut maltraité, etc. Du coup ça m’a stoppée net et je ne suis pas allée voir le film, sans aller chercher plus loin finalement parce que je suis passée à autre chose.
    Mais maintenant que tu relances le film, je suis curieuse de savoir le fin mot de l’histoire…

    • Ca m’étonne ce que tu dis là Oo étant donné que le tigre était en image de synthèse. Tu es sûre de cette histoire?

      Tiens, regarde >> « Le tigre numérique a été créé en grande partie sous le contrôle du superviseur des effets visuels Bill Westenhofer, qui avait notamment travaillé sur le lion Aslan pour Le Monde de Narnia. »

  2. Aaaah l’odyssée de pi j’ai trop envie de le voir, mais j’ai peur que sur ma petite télé, ça perde de sa magie… 😐

  3. Bonjouur 🙂
    Kick Ass c’est juste une tuerie ! Les deux sont excellents 😀
    L’odyssée de Pie j’en ai jamais entendu parler, mais comme d’habitude je vais suivre tes précieux conseils et le rajouter dans ma liste « à voir » !
    Merci pour tes critiques

Laisser un commentaire