17 août 2015

Des Minions toujours aussi déjantés

Si vous êtes fan de l’univers de Moi, Moche et Méchant, mais surtout des Minions, cet été vous savez ce qu’il faut aller voir au cinéma ! Personnellement, j’y suis allée peu après sa sortie et j’ai franchement bien ri. Voici donc mon petit retour sur ce film d’animation haut en couleur jaune !

512385

 

Papuche ? Poka Bananaaaa !

Ce troisième film indirectement relié à la saga Moi, Moche et Méchant, est entièrement consacré aux Minions, ces petites pilules jaunes, pas plus hautes que trois pommes et qui nous font mourir de rire, depuis maintenant 5 ans. Au placard Gru et Agnès, nos héros sont désormais Kevin, Stuart et Bob !

On apprend ainsi que les Minions existent depuis la nuit des temps et qu’au fil de leur évolution, ils n’avaient qu’un seul but : servir les plus grands « Méchants » du monde. Cependant, ces derniers ont tendance à avoir une vie plutôt réduite. Voyant donc leurs maitres disparaitre uns à uns (des dinosaures à Napoléon, en passant par le Yeti et Dracula aussi…!) et personne d’autre à l’horizon pour les remplacer, les Minions sombrent peu à peu dans la dépression.

Jusqu’au jour où Kevin, le plus courageux d’entre eux a la folle idée de partir en quête d’un nouveau maitre ! Ainsi, assisté par Stuart et Bob, ils partent à la recherche d’un nouveau Big Boss Malfaisant ! Leur voyage rocambolesque va les mener jusqu’au New York des années 60, où ils rencontreront pour leur plus grand plaisir, la première super-vilaine de l’histoire : Scarlet Overkill (campée par la voix de la talentueuse Sandra Bullock en VO) qui les prendra à son service.

064207

 

Faites place à Scarlet Overkiiiiiill ! 

L’histoire en soi ne casse pas des briques, il ne faudra pas s’attendre à un scénario très recherché, l’accent ayant été grandement mis sur l’humour et le comique de situation, toutefois il se laisse regarder très facilement et aura le mérite de faire rire et sourire pendant un bon moment.

En même temps, la recette « Minions », c’était un peu la valeur sûre, même si j’avais la crainte qu’au bout d’un certain temps, ça finisse par lasser (un peu comme les Lapins Crétins). Finalement, rien de tout ça, nos petites créatures bizarroïdes sont toujours aussi attendrissantes et volent presque entièrement la vedette aux Super-Vilains qu’ils servent.

Qu’à cela ne tienne, le film Les Minions est bourré de références qui ne manqueront pas séduire certains d’entre vous. Quelles soient culturelles ou à propos des films précédents.

065936

 

Minions are everywhere

Entre prévisibilité et simplicité, il est clair que les Minions n’est pas le film de l’année, mais aura le mérite de s’adapter à tous les âges, pour plaire aux plus grands comme aux plus petits. Ca été une vraie bonne surprise et je me suis bien amusée à découvrir ce que nos personnages nous réservait. J’ai beaucoup ri (qui a dit que j’étais un public facile ?!) et pour moi, c’était l’essentiel avec ce genre de film, un peu léger, estival et sans grande prise de tête.

Mon conseil : A voir absolument en VO afin d’apprécier encore plus les personnages.

515903

 

Il ne me reste plus qu’une seule chose à vous dire pour la fin : KIIIIING BOOOOB !

tumblr_nrlqt6XRdg1s8njeuo1_500

Commentaires sur Des Minions toujours aussi déjantés

  1. Merci pour cette petite review sympa du film des Minions 🙂 les grands et les petits rigolaient dans la salle !

    Si cela t’intéresse, j’ai travaillé sur le film et la BD des minions. j’organise un concours où on peut gagner une bande dessinée dédicacée. Il suffit de poster un commentaire rigolo, il y aura un tirage au sort, et aussi, je choisirais une idée drôle à dessiner
    Désolé pour la pub, mais comme tu es fan je me suis dit que cela t »intéresserait peut être 🙂
    http://on.fb.me/1DGHALz

Laisser un commentaire