1 septembre 2015

Incarnez Divine dans Red Goddess : Inner World

Courant de l’année 2015, j’avais découvert sur Twitter un Studio de jeu espagnol dont le projet en cours m’avait tout de suite séduite. Il s’agit de Yanim Studio et le jeu en question était Red Goddess. J’ai continué à suivre leurs activités jusqu’à la sortie du jeu sur PS4, grâce aux fonds récoltés sur Kickstarter. En attendant de le faire sur console, je l’ai donc testé sur PC via Steam.

RedGoddess_StoreHeroes_1280X720

 

Un univers magique et coloré

Sorti cet été sur PS4 et sur PC, Red Goddess est un jeu de plateforme en 2D, imaginé comme un metroid-like, qui ne manquera pas de rappeler le très connu Guacamelee  dans son style de progression et dans ses couleurs très vivaces. Dans cette aventure aux accents magiques et racontée par un Narrateur, vous incarnez Divine, une jeune déesse ayant perdu la mémoire. Précipitée dans un univers inconnu et plus ou moins hostile, il faudra l’aider à retrouver ses pouvoirs tout en glanant des brides de souvenirs sur sa vie passée, parmi les dieux. D’ailleurs, au fil de l’aventure, vous pourrez également découvrir deux facettes jouables de sa personnalité : Colère et Peur. Respectivement représentées par le Feu et la Glace, ces deux entités permettront de débloquer d’autres aptitudes uniques.

1080729462

 

Une direction artistique plutôt jolie mais …

Ce qui m’a tout d’abord séduit dans ce jeu, c’est surtout son style graphique et le character design. Je trouvais ça très beau et coloré, avec une histoire somme toute sympathique. J’ai par contre très rapidement déchanté après à peine quelques minutes de jeu. Passons le sous-titrage parfois bancal (bouts de phrases à moitié traduites, quelques fautes…) et le côté graphique pas très HD, c’est le gameplay qui m’a fait perdre toute patience. Je vous rappelle que je m’y suis frottée sur PC et j’ai trouvé la maniabilité du personnage assez approximative. De plus, les touches par défaut ne correspondaient pas du tout aux mouvements « in game ». Malgré un long moment à essayer de les ajuster, rien n’y faisait, si bien que j’ai tout simplement fini par rage quit, car ça m’empêchait d’utiliser les capacités spéciales de Divine, telle que la télékinésie par exemple. C’est assez dommage puisque j’étais vraiment très motivée à faire ce jeu. Son ambiance, son histoire, ses musiques… tout y était pour me plaire, mais la prise en main du jeu m’a complètement rebutée.

ScreenShot-228

 

Ne pas baissez les bras !

Au-delà des problématiques que j’ai cité, le jeu m’intéresse toujours beaucoup et malgré ma frustration, je n’abandonne pas ! Par contre, je pense très sincèrement refaire le jeu non plus sur PC mais sur PS4, sachant qu’un patch a été ajouté afin de palier à tout un nombre de bugs. L’avantage, c’est qu’il ne coûte pas très cher. Moins de 10€ sur Steam et 14,99€ sur le PlayStation Store. De quoi vous faire votre petite idée sans non plus débourser énormément. Je vous laisse découvrir par vous-même le trailer de Red Goddess. Puissiez-vous aider à votre tour Divine, dans sa quête d’identité.

Laisser un commentaire