27 février 2019

La Grande Aventure LEGO 2, la suite !

Vous aviez adoré les premières aventures de Emmet, Lucy et leurs copains dans LEGO The Movie ? Et bien, préparez-vous car la suite est sortie ce 20 février au cinéma, avec La Grande Aventure LEGO 2. Comme tout est super génial, je vous donne mon avis sur ce vortex de briques sous acide qui ne manquera pas de vous faire sourire à votre tour.

 

Une nouvelle menace

Cinq ans après les premières péripéties de nos personnages, tout le monde se la coule douce à Bricksburg. Mais voila que le sol tremble et que sortis de nulle part, débarquent des envahisseurs Duplo®. La panique se propage d’autant plus lorsqu’il parait évident que ces grosses briques cubiques ne sont là que pour tout détruire sur leur passage. Pendant de longues années de guerre, Bricksburg se transforme en ville post-apocalyptique suite aux multiples attaques essuyées. Jusqu’au jour fatidique où plusieurs habitants se font enlever et qu’Emmet décide de prendre son courage à deux mains pour sauver ses amis !

 

Une aventure hallucinogène

J’aurais bien dit « hallucinante » à la place, mais en vérité, il ne faut pas être dans un état de lucidité complète pour se plonger dans ce genre de film. Un peu comme quand vous êtes en soirée et que vous êtes cette personne qui n’a pas encore assez bu pour comprendre ses potes bourrés.

Entre couleurs vives, musiques entêtantes et dialogues complètement improbables, ce deuxième film reste dans la lignée du premier. Pas trop de surprises donc, car on sait globalement à quoi s’attendre. Pour combler cette perte d’effet de surprise, on nous sert donc une quantité phénoménale de références à la pop culture. Ainsi, nul doute que les enfants apprécieront pendant que les adultes comprendront les petites vannes dispersées tout le long du film.

 

Des musiques plein la tête

Souvent, il y a débat entre VO et VF. Pour ma part, lorsqu’il s’agit d’un animé, j’ai moins de difficultés à rentrer dans la VF. Et concernant La Grande Aventure LEGO 2, je trouve que ça fonctionnait plutôt bien. Même au niveau des chansons qui ont été traduites. Car il faut vous préparer mentalement à tout de même subir une petite comédie musicale avec ce film. Il y a pas mal de chansons, les unes les plus entêtantes que les autres. Si je préfère les jeux de mots pensés en anglais, leur traduction (ou localisation) ne dénature pas le film. Aussi, ne vous sentez pas brider par une VF plutôt qu’une VO.

Je conclurai également en précisant qu’il ne s’agit pas là d’un film révolutionnaire et fantastique comme a pu l’être son prédécesseur (selon certains, car personnellement, je suis fan de LEGO mais pas de leurs films). On y va surtout pour savourer le plaisir de retrouver des personnages connus et des situations tordantes. Le reste est parfaitement secondaire malgré une morale téléphonée mais touchante.

Laisser un commentaire