slider-dreamhack-2015-tours

13 mai 2015

Retour sur la DreamHack 2015 à Tours

Si vous avez un peu suivi mon actualité sur les réseaux sociaux, ces derniers jours, vous avez sans doute dû voir que j’ai assisté à la première DreamHack française, durant ce long weekend férié. Ce salon dédié aux jeux vidéos et aux tournois de e-sport se déroulait à Tours, du 8 au 10 mai, et il a accueilli des milliers de visiteurs et de joueurs, en provenance d’un peu partout dans le monde. Voici un petit retour en images de ce très chouette événement.

DreamHack 2015

 

Mais qu’est-ce que c’est la DreamHack, d’abord ?

Et bien c’est une grande LAN-Party, tout droit venue de Suède, et qui rassemble en son sein de nombreuses compétitions de gaming, au point d’être devenue une référence mondiale dans le milieu du e-sport. Cela fait maintenant 4ans que ça existe, à raison de deux événements par an (un l’été et un l’hiver), et cette année, nous avons eu droit à sa toute première édition française. Du coup, le temps d’un weekend, la ville de Tours, et plus spécialement son Centre International des Congrès du Vinci, s’est transformée en immense salle de jeu. Entre compétitions de Mortal Kombat X, de Heroes of the Storm, de League of Legend, de CS:GO, de Trials Fusion ou encore de Starcraft, il y avait de quoi ravir les yeux et les oreilles (avec tous ces clic par seconde!). Se déroulant en 3 jours, la DreamHack proposait un salon dédié aux jeux vidéos (DreamExpo), ainsi que des tournois professionnels de eSport (DreamHack Open) aux quels il fallait s’inscrire au préalable, et des LAN-Party. Environ 1000 joueurs se sont inscrits à la compétition.

 

Soirée d’inauguration du salon

Arrivés sur place la veille de l’ouverture de la DreamHack, avec les copains blogueurs, nous avons eu droit à une petite soirée d’inauguration organisée par Acer, partenaire officiel de l’événement. Durant cette soirée, nous avons pu découvrir ce qu’allait nous réserver l’événement, faire quelques parties de Heroes of the Storm, mais aussi côtoyer certains très bons gamers de la Team Acer (notamment Scarlett et MMA) et les admirer à l’oeuvre. C’est là qu’on prend conscience de leur niveau et de leur talent. Avec Zephiriel, on s’est essayé à un petit tournoi de HotS, pour remporter un Acer Predator (!!!), mais bon…on s’est fait éliminé au premier tour. Dommage !

DreamHack 2015

 

La DreamHack dans toute sa splendeur

Dès le lendemain matin, direction le Salon pour la DreamExpo. Il y avait de nombreux stands de goodies mais aussi des boutiques de matériel. Le véritable Paradis du Gamer. Certaines marques partenaires présentaient comme Acer ou MSi leurs machines dernier cri, à la pointe de la technologie. A côté de ça, il y avait évidemment beaucoup de stands de jeu et l’attente était plutôt raisonnable si l’envie nous prenait de vouloir jouer.

Au premier étage se trouvait la DreamHack Open, avec sa partie de compétitions publiques et ses tournois de demi-finales et finales, notammant sur StarCraft. On y trouvait des joueurs de toute nationalité et le calme parmi les joueurs était impressionnant. A côté d’eux, il y avait aussi des amphis où se déroulait les tournois de League of Legend. C’est dans les hauteurs du centre des congrès que se tenait par contre la LAN-party géante, où l’accès au public était interdit. Tous ces ordinateurs dans un seul et même endroit, c’était incroyable.

DreamHack 2015

Pour ma part, c’était vraiment un événement très réussi. Je remercie encore Acer de m’y avoir invité. Les trois jours ont été géniaux, tant pour le salon que pour la virée entre amis que nous avons pu faire. J’y ai vu beaucoup de monde et rencontré de très chouettes personnes. Nul doute que la DreamHack fera encore parlé d’elle, en espérant voir sa 2ème édition dès l’année prochaine !

CEfXiMYWMAAOf2d

Commentaires sur Retour sur la DreamHack 2015 à Tours

  1. Trop cool stefy !! Ça avait l’air géniale !! Je suis sure que t’étais toute folle là-dedans, je t’imagine déjà bien haha

  2. […] y a deux ans déjà, je découvrais la DreamHack pour la première fois, cet événement dédié à l’eSport avec des tournois, des LAN-party […]

Laisser un commentaire