30 octobre 2012

The Bourne Legacy aurait du porter un autre nom

J’ai vu une quantité de films au cinéma depuis cet été. Le dernier dont je devais vous parler sur le blog était Batman, The Dark Knight Rises. Ça vous laisse imaginer le retard que j’ai à rattraper au niveau de mes critiques filmiques T_T J’essayerais probablement de regrouper certains films entre eux pour éviter que ça ne devienne trop long, mais au moins vous aurez mes avis…

Du coup, je vais vous parler d’un des derniers films que j’ai vu et qui reste le plus frais dans ma mémoire : Jason Bourne, l’héritage. Il est possible que sans le vouloir, je spoile un peu dans cet article. Donc au cas où vous ne l’auriez pas encore vu, je vous aurais prévenu.

Tout d’abord, il faut savoir que je ne comptais pas du tout voir ce film. Déjà parce que je n’avais jamais vu aucun des Jason Bourne mais aussi parce que l’acteur, Jeremy Renner, m’avait laissée assez perplexe depuis The Avengers. De plus, ne connaissant pas l’histoire, j’avais du mal à comprendre pourquoi Matt Damon s’était soudainement transformé en un autre…

Toujours est-il que j’avais promis à un ami d’aller le voir avec lui. Du coup, la veille, j’ai enchainé les trois premiers films. L’un à la suite de l’autre. Pow! Ce fut long mais après je me suis demandée comment j’avais pu passer à côté des cette histoire pendant tant d’années. Passons sur le fait que le premier reste le meilleur des trois, l’intrigue n’en est pas moins intéressante. Agents secrets, conspiration, courses poursuites à travers le monde, bastons et fusillade … J’adore!

Alors j’ai mis tous mes aprioris de côté et je suis allée voir ce quatrième opus au cinéma.

Et là j’ai compris pourquoi Matt Damon n’était plus : Car c’est toute une AUTRE histoire!!!

Oui, parce qu’en fait, The Bourne Legacy, ne parle pas de la suite des aventures de notre Jason Bourne adoré, mais plutôt de tout ce qu’il a provoqué autour de lui en révélant des informations sur Treadstone. Ainsi, on nous parle ici d’un autre programme secret du nom de OutCome qui entraine des agents tueurs dont les facultés sontdéveloppées, dont il faut faire disparaitre toute trace – agents, chercheurs et médecins – avant que d’autres informations compromettantes ne fassent surface. Sauf qu’ils n’avaient pas comptés sur les talents d’un de ces agents, Aaron Cross (Jeremy Renner) qui parvient à échapper à cette mise à mort collective.

On découvre alors le héros de cette nouvelle trilogie se frayer un chemin à travers les continents afin de comprendre ce qui se trame et pour récupérer sa liberté. Contrairement à Bourne, il doit ses capacités à certaines pilules qui lui confèrent des sens plus affutés et une force physique décuplée. Cependant, ces dernières provoquent une certaine accoutumance et manque de bol, Aaron n’en  a plus. Et comme elles sont en quelques sorte en rupture de stock vu tout ce qui se passe, il décide de se rendre directement à la source pour s’en procurer.
Il croise alors la jolie biochimiste Marta Shearing (Rachel Weisz), unique rescapée de la tuerie ayant eu lieu dans les labo de recherche d’OutCome, elle aussi aux prises avec des assassins. Je n’en dirais pas plus au niveau de l’histoire, afin d’éviter que le spoil soit trop grand.

Comme je le disais dans mon titre, je pense que le film aurait du porter un autre nom. D’accord, il s’agit d’une sorte de réaction en chaine suite aux actions de Bourne, toutefois, malgré certains petits clins d’oeil à ce dernier, le film ne ressemble pas aux trois précédents et ne semble pas faire partie de leur lignée. Attention, ce n’est pas pour autant une critique! Pour ma part, j’ai bien aimé. Certes, le film ne démarre pas au quart de tour, c’est assez long à s’installer et je pense que c’est en partie normal vu qu’il s’agit du premier film d’une nouvelle trilogie, où il faut présenter les personnages et leur histoire. Mais une fois que c’est lancé, ça ne s’arrête pas. Aaron Cross n’a quasiment rien à envier à Jason Bourne. Je le trouve presque même plus « réel » pour ne pas dire « humain ». Peut-être parce qu’il intériorise moins que Bourne? Qu’il a un poil plus de conversation? Je ne sais pas, c’est l’impression que j’ai eue en tout cas. Bon par contre lui, il tue tout le monde, il ne se contente pas de les assommer.

J’ai donc fini par revoir mes aprioris sur Jeremy Renner, au point de le trouver assez crédible comme acteur. Il ne me déplait pas et j’ai hâte de voir ce que vont donner les autres films. En attendant, je pense qu’il faut aller voir le film sans se baser sur les précédents et sans essayer de faire des comparaisons. Car au final, c’est un bon film, que j’ai bien aimé, et c’est peut-être juste cet héritage qui pèse lourd.

Et vous alors, vous l’avez vu ce The Bourne Legacy ?

Je voulais conclure cet article par un gif animé rigolo de Jeremy Renner et puis je me suis dit que ça casserait tout. Alors en voici un autre.

En fait…c’est plus fort que moi xD J’adore sa tête !!!

Commentaires sur The Bourne Legacy aurait du porter un autre nom

  1. Tu vois ça me disait rien du tout ce film mais ton post me donne envie d’aller le voir ^^
    Drôle de tête quand même cet acteur hé hé

  2. Tu résumes très bien mon ressenti sur ce film : un bon film d’action qui souffre de la comparaison avec la première trilogie.

    J’ai perso beaucoup aimé ce film, aimant la licence et préférant RENNER à DAMON :p

  3. non je ne l’ai pas vu pourtant j’ai adoré les 3 premiers, avec mon homme on est fans ! par contre bizarrement je n’ai pas envie d’aller voir celui là, probablement parce que pas le meme acteur … merci pour ton avis !! bisous

Laisser un commentaire