6 novembre 2018

Le Secret de Napoléon Ier – Assassin’s Creed s’invite aux Invalides

Confrérie des Assassins, Ordre des Templiers. L’agitation règne et nous n’avons plus beaucoup de temps. Nous, Gardiens des Invalides, avons choisi de révéler l’emplacement d’un secret trop longtemps gardé, celui de la pomme d’Eden, ayant appartenu à Napoléon Ier et héritier de la Première Civilisation.

Seuls les plus aguerris pourront veiller à leur tour sur l’orbe impérial.
Assassin ou Templier, il faudra choisir son camp pour découvrir le secret de Napoléon Ier.

Du 19 octobre au 4 novembre, l’Hôtel national des Invalides a ouvert ses portes aux joueurs, pour élucider les mystères qui planent autour de Napoleon 1er, dans le cadre d’un tout nouveau jeu immersif.

Développé en partenariat avec Ubisoft et Cultival, nous avons pu nous retrouver dans la peau d’un Assassin. Pas de parkour ni saut de la foi, le jeu consiste plutôt à chercher une aiguille dans une botte de foin.

 

De l’Animus à l’AR

Pour participer à cette chasse aux énigmes, les créateurs ont fait usage de la réalité augmentée grâce à l’application Hackeo créé par les développeurs d’Augmenteo. Et c’est donc muni de son smartphone et d’une carte fournie par l’un des Gardiens que l’on débute l’aventure.

Des indices sont disséminés dans les couloirs et recoins de l’Hôtel national des Invalides. Ces indices peuvent être décryptés grâce à la Vision d’Aigle que l’on peut activer dans l’application. Concrètement, il ne faut pas s’attendre à voir des objets en sur-brillance, la fonctionnalité est plus un clin d’oeil permettant de scanner l’indice et faire apparaître des objets 3D, que l’on peut manipuler. Ingénieux.

Cultival est une agence qui s’est spécialisée dans les sorties culturelles et ludiques à Paris, et force est de constater qu’ils ont su saisir l’opportunité que leur offrait l’univers d’Assassin’s Creed pour offrir une expérience des plus enrichissantes.

Cet événement est également dans la continuité des efforts faits par Ubisoft pour lier amusement et apprentissage, immersion et reconstitution historique, comme certains joueurs ont pu le voir dans Assassin’s Creed Origins, l’un des derniers opus de la série.

 

De la simple visite à l’exploration

Au final, que retient-on de l’expérience ? Le “jeu” dure deux heures, ce qui est a priori largement suffisant pour trouver l’artefact. Ce qui n’est pas plus mal, afin d’éviter de croiser des personnes un peu trop prises dans le jeu, courant aux Invalides (ce qui est proscrit, évidemment ! ).

Les énigmes et informations disséminées lors du parcours sont, à quelques détails près, toutes véridiques. En effet, selon les Gardiens, elles ont été vérifiées et validées par le Musée de l’Armée.

Selon le profil du visiteur, deux tendances se dessinaient :

    • Les gamers, fans de la série qui auraient peut-être aimés plus de clins d’oeil
  • Les visiteurs qui ont voulu tester cette expérience peu commune, et qui ont, pour certains, rencontré quelques difficultés sur certaines quêtes, où la connaissance de la série aurait été un plus.

Globalement, et pour une première dans un format inédit pour ce lieu chargé d’histoire, c’est très réussi, on se prend au jeu et on s’amuse, pour peu que son smartphone soit bien chargé 🙂 .

Commentaires sur Le Secret de Napoléon Ier – Assassin’s Creed s’invite aux Invalides

Laisser un commentaire