slider-hiddenAgenda

24 janvier 2018

Hidden Agenda, l’enquête à mener en groupe sur PS4

Parmi la liste des jeux Playlink dont je vous avais déjà parlé, il y avait aussi le fameux Hidden Agenda. Créé par le studio Supermassive Games a qui l’on doit le célèbre Until Dawn, ce jeu nous plonge une nouvelle fois dans une histoire interactive où chaque choix a son importance. Sous forme d’enquête policière, jouez seul ou à plusieurs pour percer le mystère du Piégeur.

hidden-agenda

 

Une affaire classée

Suivant le même principe que les autres jeux Playlink, Hidden Agenda se joue lui aussi via son smartphone. On peut s’y connecter jusqu’à 6 pour lancer la partie soit en mode Histoire, soit en mode Compétitif. Si le premier vous place en tant que spectateur actif au coeur de cette intrigue, le second mode vous proposera quant à lui des petits défis à relever durant l’expérience. Ainsi, certains joueurs recevront des intentions cachées (sortes de missions secrètes) à réaliser sans se faire repérer par les autres.

Avant d’aborder mon avis sur le jeu, je vais vous parler de son histoire. Hidden Agenda se présente sous la forme d’une enquête policière. Dans la peau de l’Agent Marney (à qui l’actrice Cathy Cassidy a prêté ses traits), on se rend sur le lieu d’un crime où nous arrivons à empêcher de justesse un présumé serial killer, de faire une nouvelle victime. Une vieille enquête est alors ré-ouverte, celle du Piégeur et ce sera à vous de mener à bien cette histoire.

Le principe est simple, durant le scénario, vous aurez des choix, souvent binaires, à faire. Ces choix détermineront l’issue de certaines scènes ou de certains dénouements. Aussi, de temps à autre, il faudra faire face à quelques séquences de QTE. Notamment lors de la recherche d’indices ou de preuves à convictions, qui détermineront votre degré de connaissance/savoir quant à l’enquête.

 

Une histoire pas toujours bien menée

Si le jeu peut se faire en solitaire, c’est en groupe qu’il devient plus « palpitant » puisqu’il faudra se coordonner pour mener l’enquête dans le bon sens. Evidemment, ce n’est pas quelque chose de forcement évident quand on est 6 à devoir décider des actions. De plus, par rapport à mon expérience de jeu, ça nous a tout droit mené au scénario le plus naze possible.

Passons sur l’intrigue dont le suspense dure à peu près 5 minutes, il faut tout de même avouer que certaines branches du scénario sont peu intéressantes. On a d’ailleurs lutté pour aller jusqu’au bout des 3 actes que Hidden Agenda propose. L’effet de groupe a rendu difficile l’immersion, nous n’étions pas franchement sérieux, et notre qualité d’attention en a rapidement pâti.

Toutefois, l’avantage du jeu est qu’il propose de nombreuses variantes au scénario. C’est un peu ce qui m’a poussé à y rejouer, seule et puis à deux. Dans cette configuration, les choix ont été différents et j’avoue que l’histoire a pris un tournant un peu plus intéressant (sans toutefois être révolutionnaire).

hidden-agenda-screen-04-ps4-eu-04jul17

 

Jouer en groupe, fausse bonne idée

La majeure différence entre les deux modes de jeu sera que dans celui en groupe, il faudra s’accorder sur les actions à mener. En effet, les décisions se font de manière collégiale. Si parfois la majorité l’emporte, d’autres fois, il faudra que tous les participants choisissent la même voie à suivre. Ce n’est évidemment pas toujours aisé, et cela peut rapidement fausser le scénario, pour peu que l’un des participants ait décidé de mener à bien son intention cachée (gage à réaliser durant la partie). Evidemment, il n’y a rien de cela si vous jouer seul, puisque vous serez seul maitre de vos actions. Quoi ? Comment ? Qui a dit que j’aimais tout décider par moi-même ?

 

Qualité et exigence

Je ne sais pas si c’est parce que je suis plus exigeante, quant à ce type de jeu interactif, qu’Hidden Agenda m’a déçu. Néanmoins malgré sa volonté d’être un bon jeu, il a de grosse lacune. Bien que je salue l’envie de faire des beaux plans (rapprochés, en contre-plongée, effets de pluie et filtre gris…) et un rendu proche d’une série télévisée (Esprits Criminels, bonjour), quelques billes auraient du être rajoutées côté également. On ne fait pas tout avec une supermodélisation des acteurs. D’ailleurs, à vouloir donner trop de réalisme, on a l’impression que tout est figé ou trop statique, automatique.

Si le côté « partie en groupe » donne une dimension fun à l’expérience, cela nous sort malheureusement de l’effet dramatique que l’histoire veut se donner. Et je ne parle même pas de la catastrophe sur la VF du jeu, où on se croit réellement dans une parodie.

Je vais être honnête avec vous, je m’attendais à quelque chose de vraiment palpitant et ça été une grande douche froide lors de mon premier run en groupe. Heureusement, j’ai voulu pousser le vice plus loin, d’abord seule, puis avec ma soeur, et ça m’a permis de revoir mon jugement qui était entièrement négatif, à la base.

hidden-agenda-screen-01-ps4-us-21sep17

Peut-être car justement, je commence à être habituée à la formule et que je souhaitais quelque chose de plus. Ma soeur, quant à elle, a trouvé le jeu super chouette. D’une part, car il lui était possible d’y jouer vie son smartphone. Puis parce qu’elle ne connaissait pas du tout ce principe de jeu « dont tu es le héros » qui se base sur des choix et non pas sur une gameplay plus classique. Pour une première expérience, sur un peu plus de 3h de jeu, elle était ravie.

En partant du principe que le jeu s’adresse à des personnes en groupe, où tous les niveaux d’expérience sont permis, il y a de quoi trouver de l’amusement pour tout le monde. Je n’irai pas jusqu’à recommander Hidden Agenda, sachant qu’Until Dawn est largement plus cool, mais pour tenter l’expérience avec des amis sur leur smartphone… pourquoi pas.

 

Commentaires sur Hidden Agenda, l’enquête à mener en groupe sur PS4

  1. J’avoue que tu as bien fait de me faire jouer d’abord à Hidden Agenda et puis à Until Dawn car Until Dawn est tellement cool que l’autre jeux passe pour de la gnognotte à côté

Laisser un commentaire