10 novembre 2015

La Paris Games Week 2015 en résumé

Fin octobre – début novembre s’est tenue la Paris Games Week, je vous parlais de l’événement par ici. Je m’y suis donc rendue durant plusieurs journées, notamment lors de la soirée presse, afin de couvrir le salon, assister aux conférences, rencontrer quelques éditeurs et vous ramener le plus d’informations intéressantes possibles. Voici mes petits retours !

Cette année, il y a eu un véritable travail de fond sur l’espace alloué au salon (60 000m²). On pouvait donc « mieux » circuler dans les immenses artères qui sillonnaient les deux pavillons aménagés pour la Paris Games Week. Je me permets de mettre des guillemets puisqu’il ne faut pas se leurrer : il y avait énormément de monde, l’effet foule agglutinée était bien trop présent dans certaines zones principales (au point de rendre le passage tout simplement impossible!) et j’ai même cru que j’allais me faire écraser par des sacs à dos par moments. Toutefois, en choisissant intelligemment son parcours, il était possible de passer à travers les mailles du filet et découvrir pourquoi pas quelques stands plus petits mais très intéressants, autres que les grands stands comme Bandai Namco, Nintendo, Square Enix, XBox ou PlayStation.

PGW2015-2

 

Le géant PlayStation

Le plus frappant durant cette édition de la PGW ? L’immense stand PlayStation, toujours en effervescence et la quantité astronomique de ballons aux couleurs de l’éditeur japonais. Il faut dire que PlayStation a fait les choses en grand cette année. Non seulement en ayant le plus grand stand du salon, mais surtout en organisant sa première conférence de presse à Paris, le mardi 27 octobre. Comme quoi, le jeu vidéo prend de plus en plus ses marques sur le territoire français et des grands noms dans le domaine sont prêts à mettre les moyens pour ça.

Plein de belles choses donc du côté de PlayStation, avec de nombreux jeux à tester sur le stand, des animations, des mini-conférences dont je vous parlerais dans des articles dédiés (notamment à propos de Dreams et d’Uncharted 4), des tournois ou compétitions et une très bonne ambiance générale. Je ne vous cache pas que j’y ai passé beaucoup de temps, et ça en valait la peine.

D’autres stands étaient très chouettes aussi, je pense notamment à celui de Bandai Namco, de Nintendo et de Square Enix, qui enchainaient petits jeux et animations pour les nombreux visiteurs et passionnés présents. Je dois par contre avouer que j’ai rapidement survolé les bornes. En même temps, il faut dire qu’en dehors de la soirée presse, il était plutôt difficile de pouvoir tester les jeux, ou alors il fallait s’armer de toute la patience du monde, car les queues pouvaient être très très …très longues. Le salon tombant pendant les vacances scolaires, même durant la semaine il y a du monde, du coup, il faut pouvoir prendre sur soi, ou faire une pause du côté de la Paris Games Week Junior, dans le pavillon 2.1 qui était bien plus calme étrangement.

PGW2015-1

 

Place à la VR

Je pense que je ne suis pas la seule à l’avoir ressenti mais la Réalité Virtuelle est de plus en plus mise en avant ces derniers temps, et ce n’est pas plus mal au vu du potentiel de cette technologie. Ainsi la PGW et les éditeurs ont surfé sur la vague en proposant plusieurs stands pour s’y essayer. Parmi eux, il y avait HTC, qui en collaboration avec Valve, a mis un place un nouveau casque nommé HTC Vive. J’ai malheureusement loupé mon rendez-vous et je suis vraiment déçue de ne pas avoir pu l’essayer car d’après les échos que j’en ai eu, l’expérience était assez impressionnante.

Autre casque mis à l’honneur : le PlayStation VR de Sony ! Plusieurs sessions de test étaient organisées lors de la PGW sur le stand PlayStation, je m’y suis donc rendue pour me faire ma petite idée sur la chose et j’ai été grandement bluffée. Je voulais voir ce que ça donnait sur un jeu comme Rigs mais j’ai fini par tester un petit jeu de tir au ballon, Headmaster. Sceptique au début, je me suis très rapidement laissée prendre au jeu grâce à son immersion complète. Certes, le casque tient un peu chaud, mais reste tout de même confortable à porter. Une fois correctement fixé il tient très bien en place et permet de faire de nombreux mouvements. Ici, il fallait notamment donner des coups de tête, donc je peux vous garantir que ça tenait bien (ce qui n’était pas le cas de mon casque audio 😉 ) L’expérience était très fun et donnait ainsi un petit aperçu des capacités du casque, que je valide amplement. Reste désormais à savoir à combien il sera vendu…

Côté français, c’est Homido qui s’y colle avec son casque de réalité virtuelle, mais cette fois sans technologie embarquée. Fonctionnant avec n’importe quel smartphone (au moins 5″), il est très agréable à porter et offre une bonne immersion. Je vous en parlerais plus amplement dans un prochain article dédié, mais en tout cas, c’était l’occasion pour rencontrer les équipes et discuter un peu avec elles de la VR, durant le salon.

CSfHugxW4AAH0MUunnamed

 

Une ribambelle de jeux et d’exposants

Comme je le disais, il y avait de nombreux jeux présentés. Si je ne devais en citer que quelques-uns, je dirais : Uncharted 4, Battlefront, Dark Souls 3, Black Ops 3, Destiny : The Taken King, Rise of the Tomb Raider, The Division… et j’en passe ! Sincèrement, il y avait vraiment beaucoup de chose à voir, et je n’avais malheureusement pas assez de temps pour tout faire.

Puis comme dans chaque grand salon ou convention, il y avait également une grande partie dédiée aux achats de goodies, de figurines ou de matériel. D’ailleurs, en parlant de matériel, j’en ai profité pour faire un saut chez les copains d’Acer, pour pouvoir revoir les Predators à la tâche !

 

En tout cas, j’ai vécu cette PGW 2015 un peu plus sereinement que les fois précédentes, même si j’ai failli me mettre hors de moi plusieurs fois à cause de la foule. J’y ai vu ou revu pas mal de copains, notamment de la blogosphère. Ce fut un chouette moyen d’échanges et de rencontres ! Ca valait la peine d’en ressortir lessivée. Comme on dit : Fatigué mais heureux. Je vous laisse avec quelques photos souvenirs. Rendez-vous l’année prochaine !

CSWTmCrWsAAYhfc

CSjSuQFWwAAv-m-

Commentaires sur La Paris Games Week 2015 en résumé

  1. […] Il y a quelques semaines, j’ai pu tester le casque de réalité virtuelle conçu par Homido, une marque française justement spécialisée dans la VR. Vous aviez peut-être déjà vu passer quelques images sur les réseaux sociaux et je vous en parlais également dans cet article, sur la PGW. […]

  2. […] Il y a quelques semaines, j’ai pu tester le casque de réalité virtuelle conçu par Homido, une marque française justement spécialisée dans la VR. Vous aviez peut-être déjà vu passer quelques images sur les réseaux sociaux et je vous en parlais également dans cet article, sur la PGW. […]

  3. […] ! Cela faisait longtemps qu’on en parlait, je vous avais d’ailleurs fait par de mon expérience avec ce casque de VR lors de la Paris Games Week, mais l’attente valait la peine car je pense que cela va […]

Laisser un commentaire