1 décembre 2015

Le Pont des espions, le nouveau film de S. Spielberg

La semaine passée, j’ai eu l’occasion de voir en avant-première le film Le Pont des Espions, le dernier long métrage réalisé par Steven Spielberg et qui sortira dans les salles, ce mercredi 2 décembre. De prime abord, ce n’est pas spécialement un film que je serais allée voir au cinéma, surtout en cette période de blockbusters (Spectre, Hunger Games, Star Wars qui arrive…), mais compte-tenu du réalisateur, je ne pouvais pas passer à côté. Voici donc ce que j’en ai pensé !

 

Sur fond de Guerre Froide

Dans ce film, inspiré de faits réels, on retrouve un Tom Hanks en pleine période de Guerre Froide, interprétant l’avocat James Donovan aux prises avec une affaire d’espionnage délicate qui nécessitera tous ses talents de diplomate. Engagé par le gouvernement américain pour défendre un homme accusé d’espionnage pour le compte des Russes (Mark Rylance), il finit par se faire embarqué dans une histoire aux proportions qu’il n’avait pas imaginé. Car pendant ce temps, en Russie, un espion américain est capturé à son tour, et de subtiles négociations vont devoir se mettre en place pour que chacune de ses deux grandes nations y trouvent leur compte pour ne pas déclencher une nouvelle guerre.

310176

 

Elegant et sophistiqué

Il s’agit là d’un thriller dramatique sur fond d’événements historiques, et j’avoue que c’est ce que j’ai apprécié. J’ai certes eu un peu de mal au début, car c’est un peu long à se mettre en place et qu’il y avait beaucoup d’informations à assimiler au sujet de cette période de l’histoire que je connais mal. Mais une fois que la machine est lancée, on se retrouve facilement plongé dans les affres et les enjeux politiques de l’époque. Et chose étonnante, malgré le manque d’action, on reste toutefois en haleine jusqu’au bout afin de savoir si ces fameuses négociations aboutiront, ou si tout tournera au vinaigre. Comme quoi, pas besoin d’explosions dans tous les sens, ni d’aliens venus d’on ne sait où, pour faire un bon film.

099239

 

Tension et émotions

Né d’une collaboration entre Spielberg et les Frères Coen, le Pont des Espions met en scène une belle histoire, empreinte de valeurs et de justice, qui dresse le portrait d’un homme ordinaire, propulsé en première ligne pour « servir » son pays tout en défendant ses valeurs et ses idéaux. Le tout sans spécialement tomber dans le patriotisme. C’est cette vision pluri-latérale qui m’a plue et m’a surprise. Du coup, malgré un film un peu long mais que je n’ai finalement pas vu passé, je suis ressortie de cette séance, agréablement surprise. Et si vous avez envie d’un film, un peu différent en cette fin d’année, profitez-en pour découvrir ce film. Je serais curieuse d’avoir vos retours.

191731

Laisser un commentaire