24 juillet 2019

Spider-Man Far From Home, le film de trop ?

Si vous pensiez que la soupe au super héros était terminé avec Avengers : Endgame, et bien c’est raté ! C’est d’ailleurs le gentil Spider-man qui a pris la relève cet été avec le tout dernier Spider-Man Far From Home. Bien décidé à reprendre du service et à relancer la machine avec du « sang neuf », on retrouve Peter Parker et sa clique sur grand écran. Mais est-ce que ça vaut le coup ? Pour ma part… c’est Meh ! Ps. Si tu n’as pas vu Endgame, fuis car il y aura probablement du spoil.

 

Far from home ? Il est déjà allé dans l’espace, il va pas aller encore plus loin. Si ?

Pourtant, loin d’être aussi critique que certains concernant Tom Holland et sa jeunesse pour le rôle, je trouve qu’il incarne bien le personnage. Et j’avais bien aimé Homecoming. Aussi, même si je ne m’attendais pas à grand chose en allant voir ce deuxième opus, on espère toujours passer un bon moment.

Le film commence un peu après les événements de Endgame, après le « blip » qui a remis toutes les choses et gens à leur place. Chacun essaie de trouver ses repères dans cet « après » Thanos et la perte de Captain America et Iron Man. Heureusement, le pathos n’est pas trop lourd et est rapidement contre-balancé par l’humour caractéristique de la saga.

Comme la vie continue et que mine de rien, Peter Parker est toujours étudiant, c’est au détour d’un voyage scolaire en Europe qu’on embarque dans de nouvelles aventures à base de « sauver le monde » en compagnie de Nick Fury.

 

Pas si loin que ça finalement…

Difficile d’envisager pire catastrophe pour l’univers quand on a connu Thanos et son demi-génocide. Cependant, le film lutte pendant deux heures pour essayer de nous convaincre du contraire. Après tout, un certain adage que je ne comprends pas dit bien : « plus c’est gros, plus ça passe« . Ainsi, j’ai trouvé ça long, fumeux et trop teenager à mon goût. Heureusement, la deuxième moitié du film vient un peu étoffer l’histoire. Des revirements de situation viennent vous faire comprendre que « mais non, on essayait pas de vous prendre pour des poires ». M’enfin, perso, le mal était fait…

Je n’ai pas détesté Far From Home. Comme pour tous les films de super-héros, il y a du bon et du moins bon. Mais je ne peux pas dire non plus que j’ai aimé. Bien que j’ai aimé retrouvé le cast du premier film, et que Jake Gyllenhaal me plait bien dans l’univers Marvel, je ne peux pas dire que le film était mémorable.

Souvent ma technique pour savoir si un film m’a plu est de me poser cette simple question : « est-ce que j’ai envie de le revoir ». Et dans le cas de Spider-Man Far From Home, c’est clairement un non 🙁

Heureusement, il reste les scènes post-générique qui promettent une suite… mouvementée !

Laisser un commentaire