24 juin 2019

E3 2019 – Mes coups de coeur

Trop peu de hands-on sur le show floor à mon goût. Toutefois, j’ai quelques titres qui ont retenu toute mon attention et que j’ai vraiment envie d’appeler les coups de coeur. Vous allez voir, si vous me connaissez, il n’y aura aucune surprise 😉

 

Monster Hunter Wolrd Iceborne

Je voue un véritable amour à Monster Hunter World. L’année dernière, j’ai bien cru que j’allais abandonner toute vie sociale pour partir chasser dans le vaste monde de Monster Hunter. D’ailleurs, petit coucou à mes amis chasseurs avec qui j’ai passer de longues heures à pister des Kirin, Nergigante ou autre Teostra. Quel bonheur donc d’apprendre la sortie d’un DLC nommé Iceborne qui nous fera non seulement découvrir une nouvelle région enneigée, Le Givre éternel, mais aussi des nouvelles créatures et fonctionnalités.

Je considère que c’était MON rendez-vous immanquable de cet E3. Je vous assure, je n’attendais qu’une chose : retrouver mon Palico, ma morpho-hache et c’est parti pour l’aventure.

Au programme, des quêtes plus difficiles, des monstres plus nerveux et des nouvelles techniques de chasse prévues pour tout chasseur ayant au moins déjà terminé le jeu une première fois. Car bon, on ne s’improvise pas maitre chasseur comme ça. La difficulté de ce DLC demande vraiment une petite maitrise de l’écosystème du jeu.

Arpenter la neige épaisse vous ralentira notablement et vous obligera à concocter des boissons chaudes pour vous prémunir du froid. C’est qu’il faudra mettre toutes les chances de votre côté pour affronter les wyvernes et dragons des glaces. D’ailleurs, préparez vous au challenge ! Heureusement des nouveaux moyens de gameplay comme le grappin (extension de la fronde) permettront de s’accrocher aux créatures plus facilement qu’une glissade avec saut fortuit. Ou encore utiliser des petits monstres comme montures…

Voila en tout cas de chouettes ajouts qui me font dire que je serai sans faute au rendez-vous le 6 septembre 2019 pour profiter des aventures de Iceborne dans Monster Hunter World.

 

Judgment

Encore un jeu de l’amour. Et pour cause Judgment (ou Judge Eyes) est un spin-off de ma saga de coeur, Yakuza. Me voici enfin de retour dans le quartier de Kamurocho où l’on incarne Takayuki Yagami, un ancien avocat reconverti en détective privé un peu voyou. Alors là, autant vous dire que je navigue déjà en plein kiff. Sur le salon, j’ai pu jouer aux premières 20 minutes du jeu, qui introduisent les bases de comment mener une enquête et comment se bastonner à la Yakuza style.

C’était d’ailleurs assez rigolo d’essayer cette séquence de pistage d’un suspect et la phase d’analyse d’une scène à faire correspondre avec les indices trouvés en amont.

On sent déjà un très grand potentiel et je n’ai aucun doute sur le fait que Judgment sera aussi addictif pour moi que l’on été les précédents jeux de la saga. L’histoire a encore une fois l’air d’être très bien pensée, à la manière d’un polar japonais et les graphismes m’ont rapidement laissée sans voix.

Je ne suis probablement pas assez objective quand je parle de ce jeu, mais une chose est sûre, dès sa sortie ce 25 juin 2019, finira directement dans la console et je veux y passer mes journées !

 

Lego Star Wars : Skywalker Saga

Bon déjà, quand on met Lego et Star Wars dans la même phrase, vous pouvez être sûrs que mon attention vous est complètement acquise. Alors certes, durant l’E3, je n’ai eu droit qu’à une présentation de ce nouveau jeu signé TT Games et prévu pour 2020. Hands-off donc mais avec gameplay en direct, et rien que ça, j’avais envie de dire : On signe où ?

Lego Star Wars : Skywalker Saga regroupe ainsi les 9 épisodes de cette saga intergalactique au succès planétaire. Tous les « films » sont donc jouables dans un seul jeu et qu’importe l’ordre dans lequel on souhaite commencer. Evidemment, le dernier épisode en fera partie, mais vous vous doutez bien que pour des raisons d’embargo, nous n’avons réussi à glaner aucune information au sujet de « The Rise of Skywalker« .

 

De manière générale, je trouve déjà les jeux Lego beaux. Il y a un très bon travail au niveau des lumières, des textures et des graphismes dans leur globalité. Ici, j’ai encore une fois été bluffée par ce que le moteur peut générer. Il s’agit parfois de détails, comme des traces de pas dans le sable de Tatooine, mais cela reste suffisant pour s’émerveiller.

Le jeu promet en tout cas beaucoup d’exploration d’une planète à l’autre, des combats spatiaux, de très nombreuses quêtes « temporelles », et ça donne très envie de s’y mettre.

Alors je vais m’armer de patience, attendre que le dernier film sorte et me préparer pour le jeu !

Laisser un commentaire