11 septembre 2019

Gamescom 2019 – J’ai joué à Final Fantasy VII Remake !

Avec l’interview de Dave Mervik, c’était ma plus grande attente de ce Gamescom 2019. Final Fantasy VII est mon Final Fantasy préféré. 

Si je devais faire un exercice d’introspection sur ce que représente, pour moi, l’ensemble de la série, je retiendrais que FF VI reste à mes yeux le meilleur, FF X le plus surprenant, FF XII le plus intéressant, FF Tactics le plus marquant, FF IV le plus attendrissant et FF XV mon plus grand regret.

Mais dans cette multitude de jeux qui se sont tous caractérisés par leur qualité technique irréprochable à leur époque, Final Fantasy VII, ses gros cubes et sa traduction hasardeuse de l’époque, reste et restera mon Final Fantasy préféré, celui auquel j’ai joué et rejoué un nombre incalculable de fois. 

 

Final Fantasy VII Hype

On pourrait discuter longuement du succès de Final Fantasy VII et pourquoi il représente auprès de nombreux joueurs. Pour ma part, c’était une claque d’un point de vue technique tout d’abord, des musiques que je me surprends à fredonner une vingtaine d’années après y avoir joué.

Mais c’est surtout dans ma vie de joueur, ma première véritable Odyssée vidéoludique. 


Ce moment particulier où tu fais face pour la première fois au Midgar Zolom, que tu finis par fuir, que tu vois plus tard que notre némésis s’en est débarrassé sans problème… Cet instant où tu exécutes ta première invocation, la découverte des nouvelles et des limites de chaque personnage… Ces personnages, d’ailleurs, auxquels on s’attache si vite, et des moments de jeux vidéos inoubliables.

Plus de 20 ans après sa sortie, à l’heure où le développement de jeux vidéos a franchi un cap important en termes de techniques d’animation et de graphisme, Square relève le défi de nous faire revivre les aventures de Cloud et ses compagnons en nous proposant un remake…

Que penser de cette démo jouable ?

 

Make FFVII great again

Pour tous ceux qui ont vu la démo présentée lors de l’E3, je ne ferai que confirmer ce qui a déjà été dit : Midgar est magnifiquement reconstituée. On est immédiatement plongé dans l’ambiance étouffante de l’immense complexe technologique, assumant pleinement son mépris du reste du Monde et de ses habitants les plus modestes.

Nous retrouvons Cloud et Barret peu avant leur combat face au Guard Scorpion

Après un rapide tutoriel, nous sommes très vite mis à l’épreuve. Fini le tour par tour, le jeu est bien plus dynamique. Le système de combat garde l’esprit de FF VII, tout en y ajoutant l’expérience acquise et le dynamisme de FF XV. Ce mélange des genres m’a plu. 

Le gameplay avec Cloud est agréable, et il est aisé de s’adapter à la situation en changeant de personnage. Il y a une dose  de gestion avec les jauges d’Active Time Battle (ATB) à bien gérer afin de ne laisser aucune chance à ses adversaires. Il est également possible de se défendre au détriment toujours de la jauge d’ATB.

 

En plus des différentes attaques de mêlée, il est possible de lancer des sorts, effectuer des attaques spéciales. La barre de limite est toujours présente, et les puristes auront noté que l’attaque “Bravoure” de Cloud est devenu une attaque spéciale coûtant une barre d’ATB, tandis que son fameux Cross-Slash a gardé son statut de Limit Break du plus bel effet.

Le combat contre le Guard Scorpion, déjà mémorable à l’époque,  a pris une dimension épique dans cette nouvelle version. Très prometteur pour la suite…

Final Fantasy VII Remake sera disponible en mars 2020, et je peux vous dire que je l’ai déjà précommandé !

Laisser un commentaire