30 novembre 2018

Le casque Elite Atlas de Turtle Beach

Lors de la dernière Paris Games Week, j’ai eu l’occasion de découvrir un nouveau casque dans la gamme Turtle Beach, le Elite Atlas. Sa particularité : en plus d’être prévu pour les joueurs PC, il est aussi compatible pour la PS4 et la XBox One. De mon côté, je l’ai testé avec la PS4, et je peux déjà vous dire qu’il est excellent au niveau du son.

 

De la qualité accessible

Comme d’habitude, la présentation des produits est toujours très soignée chez Turtle Beach. D’ailleurs le packaging du Elite Atlas n’est pas sans rappeler celui du Elite Pro. En même temps, nous sommes dans la même gamme de produits, donc rien d’étonnant. A une différence près, ce nouveau casque est bien plus abordable. En effet, le Atlas dans sa version Elite est proposé à 99€, tandis que sa version Three est à 79€ et sa version One à 49€. Des prix accessibles à tous, comme vous le voyez.

 

Un confort à toute épreuve

Prévu pour être le plus confortable possible, le Elite Atlas mise tout sur des matériaux de qualité mais sans délaisser ses performances sonores. On retrouve les célèbres écouteurs anti-transpirant en mousse à mémoire de forme. Ceux-là même qui embarque le système breveté spécial lunettes ProSpecs™ et qui permet d’ajuster les coussins en créant un creux pour les lunettes.

On a aussi un arceau en métal brossé que j’aime beaucoup. Il donne un petit côté moderne au casque. Après, j’ai toujours un soucis avec le fait que ce genre de casque soit immense sur ma tête. Le fait d’avoir des écouteurs enveloppant de 50mm contribue aussi à cet effet « big », mais c’est tout de même agréable d’être ainsi enveloppée par le son, durant les sessions de jeu. Pas étonnant que ce casque filaire se positionne sur le marché de l’eSport, surtout quand on veut proposer aux joueurs le plus de confort possible.

Côté micro amovible, il embarque également la technologie TruSpeak™ pour que la communication entre joueurs se déroule sans accroc. Je préfère ce genre de micro sans bonnette, pour ma part. Après, ce n’est qu’un avis esthétique dans ce cas. Toutefois, on peut réglé le retour de notre voix sur le micro et d’en ajuster le volume, ce qui est un très bon point.

Pour les personnes qui apprécient les casques sans fil, ce ne sera pas pour cette fois par contre. Pour jouer, j’avoue que ça ne me dérange pas d’être câblée. Généralement, je branche le casque sur ma manette, ça ne me gène donc pas dans mes gestes. En tout cas, ce Elite Atlas cumule beaucoup de bons points tant dans ses finitions que dans le rendu sonore.

Laisser un commentaire