4 novembre 2016

Paris Games Week 2016, ce qu’il ne fallait pas manquer

Cela fait maintenant plusieurs jours que la Paris Games Week s’est terminée, battant une nouvelle fois ses records de visites. Et comme il s’agit du dernier salon JV de l’année, il est grand temps que je vous en donne mes impressions.

Cette année, j’y suis allée plutôt tranquillement, puisque j’avais déjà pris pas mal de rendez-vous lors des autres événements. En effet, le salon ayant lieu un peu tardivement, les grosses annonces sont déjà passées, ainsi que les exclusivités. Toutefois, la Paris Games Week m’a réservé quelques bonnes surprises.

 

Mise en valeur du Made in France

J’aime toujours énormément découvrir les jeux indépendants sur les salons. Je vous l’avais déjà dit. Alors, j’ai poursuivi la coutume en passant par le stand fortifié Made in France, qui s’est vu attribué un bel espace sur le hall 2.2. Plus d’une vingtaine de studios étaient présents pour montrer leur travaux.

De mon côté, j’ai pu mettre les mains sur Cibos (I am a Dog Studio), un « action plateformer » où vous incarnez un petit personnage travaillant dans une usine de boulons. Votre but sera alors de devenir l’employé du mois en collectant le maximum de boulons. Mais attention votre collègues risquent de ne pas vous faciliter la tâche ! J’ai trouvé ça plutôt fun et bien défoulant, surtout que la dynamique du jeu s’assimile très rapidement. Un vrai party game pour tous les âges. Actuellement en campagne Kickstarter, le jeu devrait paraitre sur Steam courant 2017.

Ensuite, j’ai joué à Vikings : An Archer’s Journey, un runner sur mobile et tablette, directement issu de l’univers glacial de la Scandinavie. Dans ce jeu, on incarne Nott, une redoutable Valkyrie maniant son arc comme personne. Le but est évidemment d’aller le plus loin possible, en enchainant rapidement les run. Sur le chemin, il est possible de collecter des power-up qui seront bien utiles lorsque vous croiserez des ennemis. Ainsi, il faudra jongler entre course, sauts et tirs. J’ai bien aimé ! D’une part grâce aux graphismes qui sont très épurés mais efficaces et puis parce que c’est le genre de jeu que l’on peut enchainer sans fin sur mobile. Petit bémol, il n’est disponible que sur iOS pour l’instant.

J’ai aussi retrouvé des jeux comme Pankapu et Dungeon Rushers que j’avais découverts à la Gamescom. Et Seasons After Fall, un très chouette jeu de plateforme où l’on incarne un petit renard sauvage. Sorti en septembre 2016, je l’ai commencé sur PC, mais sachez qu’il va bientôt débarquer sur console (début 2017) !

 

Du contenu jouable chez Bethesda

C’était également l’occasion d’entendre à nouveau parler de Dishonored 2, du côté de chez Bethesda. Ce dernier n’était pas jouable sur les autres salons contrairement à la PGW. J’ai donc sauté sur l’occasion même si j’avais déjà pu voir pas mal de séquences de gameplay en avance. L’expérience était vraiment très chouette. En même temps il s’agit du jeu que j’attends le plus en cette fin d’année. Ayant adoré le premier volet ainsi que ses DLC, je n’ai qu’une seule hâte : pouvoir revoir Corvo et en découvrir d’avantage sur Emily. Comme j’avais déjà eu un aperçu des pouvoirs de cette dernière, j’ai souhaité joué avec Corvo, et essayé par moi-même les améliorations apportées au personnage. Ce fut un carton plein pour moi, le manoir mécanique de Jindosh est impressionnant, et c’est très agréable de reprendre en main notre héros. Bien qu’il soit désormais quinze ans plus vieux.

Il ne me reste plus qu’à expérimenter plus amplement le reste avec la version finale du jeu. D’ailleurs, il sort ce vendredi 11 novembre. Mon collector est en cours d’acheminement ! Je vous en dirais plus d’ici là.

Il était aussi possible de jouer à The Elder Scrolls : Legends, le jeu de carte consacré à l’univers Elder Scrolls. Ayant déjà mis les mains dessus lors de l’E3, j’ai passé mon tour. Mais sachez que le bêta est actuellement ouverte sur PC. Donc si vous souhaitez déjà y jouer, c’est par ici que ça se passe.

 

Une fresque en live 

Pour rester dans le thème, sur le stand ARTitude (hall 2.2), en plus d’avoir une très chouette galerie d’artworks sur l’univers jeu vidéo, il était possible d’admirer le travail de l’artiste Tsuchinoko. En 4 jours, il a réalisé une magnifique fresque à l’effigie des personnages de Dishonored 2. Ca envoie vraiment du lourd <3 !

 

 

Faire le plein de jeux

A côté de ça, j’ai pu jouer à un nouveau stage de Killing Floor 2, que j’avais découvert lors de la Gamescom également. Le jeu sort ce 18 novembre, alors préparez-vous à affronter des vagues de zombies sans merci. C’est un jeu plutôt nerveux qui me rappelle avec plaisir Left for Dead.

J’en ai aussi profité pour parler avec l’un des développeurs du jeu Let’s Sing 2017. Et oui, j’aime beaucoup les jeux de chant, pour la plus grande peine de mes voisins. Une nouvelle section pour acheter les tubes de notre choix a été ajoutée au jeu, et on peut aussi chanter avec un smartphone (si pas de micro sous la main) ! Dommage qu’ils nous aient enlevé le trophée Platine par contre…

J’ai pu voir l’avancement sur le jeu Kingdom Come Deliverance, que je vous avais présenté dans cet article. Cet open world médiéval sur fond historique promet de très belles choses et ça fait plaisir de constater que ça avance plutôt bien. J’aime beaucoup la grande liberté que le jeu laisse et son côté RPG intelligent. En effet, ici pas question de se la jouer gros dur si vous ne maitriser pas l’art de l’intimidation. Surtout qu’il faudra réellement vous y entrainer puisqu’il ne sera pas question d’attribuer des points d’expérience. Bref, un projet à suivre de très près, si vous êtes fan du style.

Chez Bandai, j’ai remis les mains sur le très chouette Little Nightmares, dont je vous avais déjà parlé également. Au lieu de son décor tordu et un peu glauque, on pouvait s’essayer au jeu, pendant que les vilains cuistots traquaient leur futur dîner. Il va falloir patienter encore un peu avant de le voir arriver sur nos consoles par contre.

pgw16-j1-1

 

La PS4 Pro en exclusivité

J’ai eu l’immense plaisir et privilège de découvrir en « avant-première » la PS4 Pro. Non pas que je sois spécialement intéressée par cette nouvelle console PlayStation (comprenez par-là que je n’ai pas de TV 4K donc mon intérêt est moindre), mais bon c’est toujours bon de savoir comment fonctionnera le futur de la PS4. Ainsi, il était possible d’admirer quelques jeux Square Enix, comme Tomb Raider et Deus Ex, sur la machine. Personnellement, j’ai testé Deus Ex. C’était bien mais peut-être pas le meilleur exemple pour vendre la console. J’en attends vraiment beaucoup plus pour être convaincue et de passer par la case achat. A ce sujet, la console sort aujourd’hui et Micromania propose des offres de reprises de vos anciennes consoles. Ca pourrait être un bon deal pour bénéficier d’une belle promotion.

pgw16-j1-12 pgw16-j1-11

 

Un bilan positif !

Côté ambiance, rien à signaler de vraiment négatif. Il faut dire que j’ai adroitement esquiver les journées où l’affluence était la plus importante. Je ne suis pas folle et je déteste la foule, donc je me suis concentrée sur la soirée presse, la journée du jeudi et le dimanche matin. Ce qui est déjà pas mal. Je suis consciente que certaines files d’attente étaient très longues pour certains jeux et que posséder une accréditation permet d’en esquiver pas mal. Mais je trouve que sur plusieurs stands les bornes de jeu et les pc étaient facilement accessibles et les rotations fréquentes pour jouer.

D’ailleurs en parlant de ça, comment ne pas mentionner quelques stands aux installations de fou. Je pense notamment à EA avec tous ses écrans incurvés Samsung et encore celui de Nvidia où il était également possible de tester le HTC Vive. Sans parler du stand 2K qui envoie du lourd sur chaque salon. Vraiment, c’est top !

Côté goodies, par contre, je suis forcée de constater que la Paris Games Week reste le salon le plus pauvre que j’ai pu faire, et c’est un peu dommage. Toutefois, chapeau bas pour le stand KochMedia/Deep Silver qui a assuré côté distribution de cadeaux et pour ses animations. Et je ne dis pas ça seulement parce qu’il y avait des totebag Persona 5 ! 😉

Sur ce, je vous laisse avec quelques photos. A l’année prochaine PGW !

Laisser un commentaire